par  Séverine Meier, ceo de heidi.com SA – Novembre 2020 

Qui veut la peau

de Heidi ?

Un pamphlet sur les pouvoirs à Neuchâtel, ou l’explication que je dois aux Neuchâtelois sur les déboires de Heidi.

Les Valeurs que, dès l'an 1800, sa créatrice Johanna Spyri a voulu insuffler à Heidi sont d'une modernité exemplaire et n'ont jamais été aussi nécessaires qu'aujourd'hui : amitié, solidarité, sens de l'honneur et de la justice. Ce pamphlet se veut un retour à ces Valeurs par la mise en lumière de tout ce qui les a trahies.

Séléctionnez le chapitre

 

« Pourquoi Mme Trucmuche est si fâchée contre toi ? » me demande mon fils de 7 ans.


Mme Trucmuche est le personnage imaginaire qu’il s’est inventé pour incarner tous ces gens il est vrai fort mécontents qui m’appellent ou m’écrivent quotidiennement pour me réclamer qui une facture, qui des justificatifs, qui mon bureau, mon appart, mon stock, mon mobilier, ma voiture, ma société, ma faillite.


Je ne sais pas d’où lui est venu ce nom plutôt disgracieux, ni pourquoi

il voit une femme dans ce représentant allégorique de mes ennemis.
Ma petite théorie est qu’il sait que les femmes sont souvent plus pacifiques, plus sensibles – donc dans son univers « plus gentilles » -

et ainsi que Mme Trucmuche ne fera sans doute pas grand mal à sa maman. Après l’avoir gentiment grondée parce qu’elle n’a pas payé ses factures

à temps, Mme Trucmuche finira par lui sourire et la prendre dans ses bras en lui disant que c’est pas grave et qu’elle l’aime quand même.


La réalité est toute différente. Si les personnes qui animent

Mme Trucmuche sont pour pour la plupart des personnes très recommandables, voire des victimes, il y en a quelques-unes qui sortent du lot et qui n’ont rien à voir avec le caractère débonnaire de l’avatar imaginaire de mon fils. Non. Il y a des prédateurs. Des tueurs d'entreprise. Et ils ne reculent devant rien.


« Qui Veut la Peau de Heidi ? » est un pamphlet rédigé sous la forme d'un polar. Il en a toutes les caractéristiques : des personnages extravagants, de vrais méchants qui font peur, un scénario bien noir, des scènes époustouflantes, des rebondissements invraisemblables, des enquêteurs, de la lâcheté, des puissants, du pognon, du manque de pognon et, bien sûr, un meurtre. Ou plutôt une tentative de meurtre car la victime respire encore. C’est une petite et bergère aux joues roses. Elle s’appelle Heidi. Sauf que ce récit n’est pas une fiction. Il est réel.

Et c’est pour cela que ce polar est si effrayant…


Ce récit constitue aussi l’explication que je dois aux Neuchâtelois sur ce qui est arrivé à « leur » heidi.com, pourquoi elle est à terre et surtout QUI souhaite aujourd’hui sa mort. Bien sûr, nous avons aussi commis des erreurs. J'AI commis des erreurs, énormes. Je ne les esquiverai pas. Je les assumerai et - si on m'en laisse l'occasion - je vais TOUT faire pour les réparer. Pour sauver Heidi et tous les partenaires malmenés qui ont choisi de me conserver leur confiance dans la tempête.

 

Ma démarche se veut aussi règlement de comptes. Certaines personnes dorment bien trop bien à mon goût alors qu’elles ont commis des actes qui devraient les en empêcher pour le restant de leurs jours. Mon récit va réveiller ces dormeurs et les mettre face à leurs responsabilités. Ce propos sera publié par chapitre, régulièrement, chacun permettant d’avancer plus loin dans l’intrigue, de recueillir des indices, de se faire une idée sur les valeurs des différents protagonistes. Il se terminera par un verdict final auxquels tous les lecteurs pourront participer et même voter afin de découvrir « Qui Veut la Peau de Heidi ».
 

Le 1er chapitre est consacré à la présentation des personnages.

Heidi swiss girl-of-the-Alps mountains